Le cabinet de lecture

Qu’est-ce qu’un « cabinet de lecture » ?

1843 Hasenclever Lesekabinett anagoria

Pour éclairer le choix que nous avons fait en créant la catégorie « Cabinet de lecture », voici un retour arrière sur l’histoire de ces établissements qui apparaissent au XVIIIe.

Un cabinet de lecture est un établissement où le public du XVIIIe et du XIXe siècle pouvait lire, moyennant une faible rétribution, les feuilles publiques et les ouvrages nouveaux et anciens.

Également appelés « salons et cercles littéraires », ces établissements, qui permettaient au public, non seulement de lire les journaux, brochures et ouvrages divers qui s’y trouvaient, mais encore de les emporter à domicile, suppléaient aux bibliothèques publiques, d’abord en ce qu’on y trouvait les journaux du jour, qu’on n’y trouvait pas alors, les revues, les brochures, les romans et généralement toutes les nouveautés qui manquaient à celles-ci, ensuite parce qu’ils demeuraient ouverts depuis le matin jusqu’au soir et qu’ils offraient aux personnes studieuses, d’une manière toute économique, asile, feu, lumière et instruction.

Lire la suite sur le site de Wikipedia…en cliquant sur le visuel ci-dessous →

WikipediaLog

 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s