La criée

Petite introduction à l’histoire de la presse (2)

  • La liberté d’expression au début de la Révolution.À partir de 1789, les événements suscitent une insatiable soif de nouvelles. La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, en instituant la liberté d’expression, déclenche une exceptionnelle floraison de journaux qui est immédiatement perçue comme l’une des grandes nouveautés de la période. Alors que la censure royale n’autorisait que 60 feuilles dans le royaume en 1788, elles seront 500 en 1792 à Paris. Jusqu’au 10 août, toutes les convictions s’expriment dans un climat de liberté illimitée.

Publier un journal est rentable au début de la Révolution. Entre la prise de la Bastille et la chute de la monarchie, il paraît à peu près un nouveau périodique par jour. De nombreux hommes politiques se tournent vers le journalisme pour exposer leurs vues ou acquérir de nouveaux revenus. Ils inventent cette presse nouvelle dans le bouillonnement d’idées qui caractérise la période. Tous fréquentent la Société des amis de la Constitution qui siège dans un ancien couvent de jacobins. Lire la suite sur le site de L’Histoire par l’Image… Cliquez sur le visuel.

HistoirParImageLogo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s