La bibliothèque Vaugirard, un lieu à fréquenter sans modération

Littérature métisse : du Pacifique à la mer Caraïbe

Publicités
dans le cadre de l’Année croisée France|Colombie

 

 

 

 

Littérature métisse : du Pacifique à la mer Caraïbe
RENCONTRE
samedi 18 novembre 2017 à 16h
A l’image de la Colombie, pays à la géographie extraordinairement variée, la littérature colombienne est fondamentalement hétérogène, diverse, mélangée : métisse. Les contradictions d’un pays marqué par l’histoire de l’esclavage et du commerce triangulaire, par la décimation de la population indigène, par le métissage, souvent forcé, qui a suivi la conquête espagnole, se déploient aujourd’hui dans sa littérature qui donne une forme aux problèmes et à la mémoire du pays. Ouvertes sur le monde de par leur situation géographique en bordure de mer, deux régions en particulier expriment dans toute sa complexité la richesse de ce métissage littéraire : le Pacifique et la Caraïbe. En prenant comme point de départ La Carthagénoise de l’immense romancier colombien Germán Espinosa, deux auteurs appartenant à deux générations différentes, Roberto Burgos Cantor et Mario Dulcey parleront du rôle de ce mélange culturel dans la littérature colombienne, en abordant, notamment, la question de l’héritage africain de la Colombie.
Roberto Burgos Cantor, auteur de La Ceiba : l’arbre de la mémoire, finaliste du prix Rómulo Gallegos, publié par les Éditions Zinnia en 2017.
Mario Dulcey, jeune auteur du Pacifique, a participé au projet de « Récits du pacifique » de l’Institut Caro y Cuervo. Une traduction française de sa nouvelle « La peste » sera distribuée au public lors de l’événement.
Rencontre animée par Roberto Salazar, chargé du pôle livre de l’Année France-Colombie et traducteur de Mario Dulcey.
Bibliothèque Vaugirard
154, rue Lecourbe
75015 Paris
réservation au 01 48 28 77 42
ou par messagerie : bibliotheque.vaugirard@paris.fr
Publicités