Le cabinet de lecture

#vendredilecture – décembre 2018

Voici les #vendredilecture du mois de décembre par l’équipe

A emprunter dans vos #bib2paris préférées

Underground de Hanuki Murakami
Suite aux attentats dans le métro de Tokyo en 1995, Murakami s’est lancé dans la conception de ce livre d’une manière fort intéressante. En effet, il a récolté les témoignages de certains rescapés, sans les modifier, mais aussi de ceux qui appartenaient à la secte responsable de ces attaques. Sans jamais juger, l’auteur nous livre ici un texte beau et fort où la solidarité continue malgré les traumatismes.

Fabienne
Jackaby de William Ritter
Par une journée glacée de janvier 1892, Abigail Rook arrive par bateau à New Fiddleham, en Nouvelle Angleterre. Dix-sept ans mais du caractère et de la détermination. Le voyage, elle connaît déjà. Depuis qu’elle a quitté son Angleterre natale, après ses études, elle a passé une année instructive en Allemagne et dans les Carpates où elle s’est essayée aux fouilles archéologiques.
Mais comment se débrouiller quand on est seule, sans point de chute et surtout désargentée, à mille lieues de chez soi ? Abigail est d’un naturel optimiste et curieux et elle veut avoir son destin en main –à une époque où on prépare les jeunes filles à trouver un bon parti et à être de bonnes épouses.
Dès son arrivée, elle rencontre Jackaby, un détective à l’accoutrement très particulier, au langage précieux et décalé qui enquête sur des affaires fantastiques. Elle répond à l’annonce de ce dernier qui recherche un assistant. Jackaby ne l’accepte pas tout de suite, mais elle est tenace et surtout dotée d’un grand sens de l’observation qui finit par convaincre le détective, dès leur première enquête. Elle réussit même à se faire héberger chez son patron. Une demeure à partager avec un canard nommé Douglas, ex archiviste de son état, et un fantôme, Jenny, l’héritière de la maison.
Mais se lancer à la poursuite de créatures inhumaines n’est pas sans danger … parfois mortel !
Premier tome d’une quadrilogie.  Conseillé à partir de 12 ans.

Kheira
Lignes de failles de Nancy Huston
Lignes de faille balaie un demi-siècle d’histoire à travers le récit de quatre enfants, tous âgés de 6 ans et dont chacun est le parent du précédent. Quatre destins se succèdent ainsi à rebours de 2005 à 1945, entre San Francisco, Munich, Haïfa, Toronto et New-York. Un roman à hauteur d’enfants sur la filiation, l’éducation familiale, les conséquences de chaque destin sur la génération suivante, la guerre et les dégâts collatéraux sur les familles.
Nancy Huston nous offre un beau texte tout en nuance, remarquablement bien construit. A tel point que, arrivée à la fin du livre, je l’ai immédiatement relu…à l’envers pour tenter de repérer toutes les traces de filiation qui ponctuent si finement le récit. Gros coup de cœur !

Cécilia
La déposition de Pascale Robert-Diard
Chroniqueuse judiciaire au Monde, l’auteure nous plonge au cœur de l’affaire Agnelet-Le Roux. En 2014, lors d’un 3è procès, un revirement inouï se produisit : longtemps soutien principal de Maurice Agnelet, son fils Guillaume accusa son père du meurtre d’Agnès Le Roux, héritière d’un casino niçois mystérieusement disparue en 1977 révélant ainsi LE secret de famille préservé depuis 37 ans. Ce récit d’un coup de théâtre se dévore comme un polar et témoigne du chemin qu’il a fallu au fils pour se libérer de l’emprise paternelle et de la culpabilité. Passionnant !
Nathalie
COUP DE CŒUR JEUNESSE
Tout le monde dort ? d’Audrey Poussier (album)
Au moment de se coucher, Antoine a une multitude de questions à poser, comme pour retarder l’heure de s’endormir. Il se demande si tout le monde dort. Même le soleil et la lune ? Oui ! Sur la page de gauche, les questions d’Antoine et les réponses de sa maman. Et en regard sur la page de droite, les illustrations représentant les images mentales du petit garçon.
Cet album original, poétique et tendre, est un vrai bonheur ! A lire aux tout-petits avant d’éteindre la lumière.

Cécilia
Oiseaux des jardins de Pierre Palengat (CD)
Apprendre à reconnaître les chants et les sons d’oiseaux enregistrés dans leur milieu naturel devient (presque) un jeu d’enfant grâce à ce merveilleux livre-CD idéal pour favoriser l’écoute. La sittelle torchepot aux cris vigoureux et sonores rappelant une vieille machine à écrire, le troglodyte mignon à la ritournelle quasi invariable et à la sonorité claire, le rougequeue à front blanc au chant énergique initié par un i-tru-tru-tru suivi d’un gazouillis nerveux ou encore le rossignol philomèle tout en virtuosité et nuances n’auront plus de secret pour vous. Au fur et à mesure, l’oreille s’affine et permet de résoudre les jeux d’écoute et de mise en situation proposés en fin de CD.
A écouter en boucle pour son effet apaisant et ludique, pour tous.

Nathalie
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s