DVD du mois·Jeux & Films

Le DVD de mai : Alerte rouge

Alerte rouge / Domee Shi

Meilin, ou « Mei » comme la nomme ses copines, est une jeune fille de 13 ans, vivant à Toronto. D’origine chinoise, elle jongle au quotidien entre sa vie sociale et son devoir familial au temple. Bien qu’elle cache ses passions d’adolescente à sa mère, sa vie est sous controle parfait. Seulement, elle n’est pas la seule à faire des cachoteries.

Un soir, après une violente dispute avec sa mère, elle découvre un secret familial bien gardé… Alerte rouge est une histoire qui parle des liens familiaux et le contrôle des émotions, sur un rythme pop et entrainant qui nous donne envie de nous lâcher nous aussi !

Virginie.

Publicité
Jeu du mois·Jeux & Films

Le jeu de mai : Splendor


Dans Splendor, les pierres servent à acheter des gisements de pierres qui vous permettent, en échange, d’obtenir des pierres. Simple ? Oui et non. Car tous les gisements ne s’obtiennent pas de la même façon, vous obligeant à rechercher telle ou telle pierre  pour réaliser, avant les autres, la bonne combinaison. Amusant à deux, ce jeu devient diabolique à trois ou quatre et l’on se surprend à se prendre vraiment pour un marchand de pierres précieuses. Rien que pour cela, ce jeu est indispensable.

Laurent.

Agenda

Les histoires de Mi & Mo

Samedi 13 mai de 10h30 à 11h30

Les histoires de Mi & Mo vous donnent rendez-vous le samedi 13 mai de 10h30 à 11h30 pour des lectures d’albums sur le thème de la famille !

Sans inscription dans la limite des places disponibles, de 2 à 6 ans

Bibliothèque Vaugirard
154 rue Lecourbe
75015 Paris
01 48 28 77 42
bibliotheque.vaugirard@paris.fr

 » À bientôt pour de nouvelles aventures ! « 

Mi et Mo.

DVD du mois·Jeux & Films

Le DVD d’avril : Wadjda

Wadjda / Haifaa al-Mansour

Wadjda, c’est avant tout l’histoire d’un vélo vert. Une bicyclette d’abord immobile, qui patine, trotte, puis galope. Et qui, tout comme l’héroïne, attend le moment propice pour voguer vers la liberté…

Ce film de Haifaa al-Mansour nous raconte l’histoire de Wadjda, une collégienne de douze ans pleine de fougue qui rêve de posséder un vélo, synonyme d’émancipation en Arabie Saoudite, où seuls les hommes ont le droit de se déplacer en bicyclette. Rebelle dans l’âme, Wadjda se différencie de ses camarades dès le départ : baskets aux pieds, courses effrénées dans les rues corsetées, ami masculin, chansons de rock dans l’espace intime de sa chambre. En dépit de l’interdiction, la jeune fille est prête à tout pour s’acheter une bicyclette et aller contre l’autorité parentale.

Empreint d’espoir, Wadjda fait la part belle à la jeunesse et à l’ambition. Ce sont des portraits de femmes, dignes et courageuses, qui nous sont présentés. Malgré la gravité du sujet, j’ai apprécié la légèreté du film qui nous emporte dans un tourbillon d’insouciance. Et à la fin, quelle image plaisante que cette bicyclette qui file à toute allure vers l’horizon, loin des lois de ceux qui l’ont conçu !

Sirine.

Agenda·En coulisses

Pssst ! Qui sont Mi & Mo ?

Les histoires de Mi & Mo : samedi 15 avril de 10h30 à 11h30

Découvre les portraits de nos nouveaux compagnons !

Mais qui sont donc ces deux personnages arrivés récemment à la bibliothèque ? Mi et Mo nous ont accordé une interview en exclusivité. Ils se présentent et te dévoilent des coups de cœur. En bonus : tu découvriras la prochaine date des Histoires de Mi & Mo !

Bonjour Mi, peux-tu te présenter ? J’aime les histoires qui font frissonner et je suis un grand gourmand. J’habite dans une banlieue paisible, j’ai un chat orange, et je rêve de devenir jardinier (et d’avoir mon propre potager !)

En tant que fin gourmet, peux-tu nous donner des exemples de plats que tu apprécies ? Je suis un amateur de croquettes de mimolette, de salades d’agrumes et de purées de carottes.

Quelle est ta chanson préférée ? Petit escargot !

Quelle est ta saison préférée ? L’automne. Je suis le roi de la fête d’Halloween !

Et quelle est ton histoire préférée ? Les trois brigands.


Bonjour Mo, peux-tu te présenter ? J’aime les histoires de pirates et je suis une grande aventurière. J’habite dans une ville en bord de mer, j’ai un martin-pêcheur, et je rêve de devenir navigatrice (et j’adore les sirènes !)

Es-tu aussi gourmande que ton camarade ? Qu’aimes-tu manger en général ? Je n’ai pas trop le temps de grignoter quand je sors en bateau, mais j’aime quand même les mûres, les myrtilles et le roquefort.

Quelle est ta chanson préférée ? Bateau sur l’eau !

Quelle est ta saison préférée ? L’été. C’est la saison idéale pour prendre le large !

Et quelle est ton histoire préférée ? Les schtroumpfs.


Mi et Mo, est-ce que vous venez souvent à la bibliothèque ? On vient tous les samedis et on ne rate jamais les histoires lues par les bibliothécaires un samedi par mois !

Est-ce que vous empruntez beaucoup de livres ? Pas plus de cinq, sinon, c’est trop lourd !


Les histoires de Mi & Mo vous donnent rendez-vous le samedi 15 avril de 10h30 à 11h30 pour des lectures d’albums sur le thème de l’humour !

Sans inscription dans la limite des places disponibles, de 3 à 6 ans

Bibliothèque Vaugirard
154 rue Lecourbe
75015 Paris
01 48 28 77 42
bibliotheque.vaugirard@paris.fr


Mi et Mo, avez-vous un dernier message ? On vous fera part des histoires qu’on a aimé ! À bientôt !

Idées de lecture·Revue du moment

La revue du moment : J’apprends à lire

Abracadamot ! Le merveilleux monde de la lecture s’ouvre à vous…

Qui a dit qu’apprendre à lire devait être une punition ? C’est en tout cas la grande question sur laquelle s’est penchée la revue. « Avec J’apprends à lire, le pouvoir de lire se conquiert joyeusement… et se savoure longtemps ! », indiquent les auteurs du magazine. Dans la revue, on retrouve des rubriques mensuelles (petite histoire, Hôtel Vanille, devinette du mois, CD audio, etc) qui proposent de nombreuses interactions autour des mots, des images et des histoires. Tout est créé sur mesure pour l’apprenti lecteur, et l’accompagnement est ludique, jamais intrusif !

Et effectivement, cette revue est conçue comme un parcours ludique dès le « départ » : le sommaire est un entrelacement de cases de jeu, la première histoire n’existe que si le lecteur décide de lui donner vie avec des autocollants, et les personnages eux-mêmes interagissent avec nous. On apprécie également les petits jeux qui permettent de découvrir les mécanismes d’une histoire : temporalité, lieux, objets, protagonistes.

Une revue où l’apprentissage surpasse vraiment le plaisir de lire !


Sirine.

Jeu du mois·Jeux & Films

Le jeu d’avril : Dixit

Et si nos plus grands rêves avaient des couleurs ?


Conter en parlant le moins possible… C’est sur cet extraordinaire principe que repose Dixit. Ce jeu d’ambiance, dont l’objectif est de trouver une carte mystère, se joue presque sans mots : ce sont en effet des cartes illustrées qui mènent la danse.

Un conteur désigné choisit d’abord l’une des cartes qu’il a pioché, et se laisse porter par son inspiration en énonçant une phrase en rapport avec l’image (cela peut être un simple nom, une expression, une référence, un haïku, voire une citation !). Les cartes choisies par les autres joueurs sont ensuite mélangées à la sienne. Mais attention à ne pas trop en dire ! Si tous les joueurs démasquent la carte du conteur, ce dernier ne gagnera aucun point. De même, il ne faut pas laisser son imagination vagabonder trop loin, sous peine que personne ne retrouve la bonne carte.

L’esthétisme du jeu charmera les plus rêveurs. Les cartes aux illustrations épurées, vaporeuses et colorées sont pleines de symboles, d’émotions et de fantaisie. Pour ma part, j’ai beaucoup apprécié ces visuels aux airs d’Alice au pays des merveilles. La rejouabilité est grande et n’a finalement qu’une limite : l’imagination des joueurs.

Sirine.

DVD du mois·Jeux & Films

Le DVD de mars : Le chant de la mer

Le chant de la mer / Tomm Moore

Si vous aimez la beauté et la poésie des mythes celtiques, alors ce film devrait vous plaire.

À la fin des années 1980, Ben vit paisiblement avec ses parents dans un phare de la côte irlandaise. Il grandit entouré de légendes celtiques. Un jour, sa mère sur le point d’accoucher disparait, ne laissant derrière que sa fille nouvelle née et un coquillage où l’on entend la mer. Quelques années plus tard, Ben découvre que sa soeur Maïna est une selkie : une fée des mers, capable de se transformer en phoque et de défaire les malédictions. La magie de Maïna allié des connaissances de Ben en font un duo de choc. S’en suit alors une belle épopée qui va rapprocher le frère et la soeur.

Les graphismes délicats et les belles musiques celtiques de la bande son achèvent de nous faire plonger dans cet univers océanique et magique.

Virginie.

Jeu du mois·Jeux & Films

Le jeu de mars : Azul

Le temps d’une partie, devenez artisan dans le Portugal du XVIe siècle !


Dans Azul, les joueurs sont en compétition pour réaliser la plus belle mosaïque. À chaque manche, les joueurs récupèrent des carreaux de faïence posés au centre de la table, qui leur permettront ensuite selon leur nombre et leur couleur de poser des tuiles sur leur plateau. Lorsque la partie prend fin, chaque ligne, colonne ou couleur complète apporte des points bonus.
Les règles sont accessibles tout en laissant la part belle à la stratégie. Et pour ne rien gâcher, le jeu est très beau. S’il est possible de finir une partie rapidement, on se surprend parfois à retenir un coup décisif, pour laisser à chacun le temps de poser un peu plus de tuiles de couleur sur son plateau, et composer ainsi une mosaïque chatoyante.

Anne-Aël.

DVD du mois·Jeux & Films

Le DVD de février : Aline

Aline / Valérie Lemercier

Une femme étalée sur un lit, un masque sur les yeux, et à ses pieds, deux enfants… Le destin d’Aline Dieu est déroulé. La consécration d’un rêve transparaît dans cette image pleine de sérénité. C’est ainsi que ce film de Valérie Lemercier débute.

Ce conte de fée moderne s’inspire de la vie de Céline Dion, depuis ses débuts jusqu’à l’apogée de sa carrière : il nous plonge dans l’intimité d’un quotidien, bien moins serti de paillettes qu’on ne l’imagine. La famille « Dieu » ouvre le bal avec son histoire, la chaleur de son foyer québecois, et les parents qui accompagnent leur benjamine pleine de talent jusqu’au bout de ses rêves. Puis vient le succès d’Aline, progressif, mais qui semble presque dérisoire à côté de son amour pour Guy-Claude, son mari. Et la scène de concert s’efface derrière les doutes et les espoirs d’une simple femme…

La subtilité fait clairement tout le charme de ce film. Pas de larmes, pas d’éclats de voix, pas de bling-bling, rien de cru. Et pourtant, les émotions sont là. La caméra s’efface lentement pour ne se concentrer que sur l’essentiel. On apprécie tout de même les scènes librement inventées, qui ajoutent de la « féerie » à l’histoire.

Sirine.